Profitant de cette occasion d’être un peu tranquille à la maison, je profite de ce moment pour partager cette acquisition que je possède depuis 2017. Il s’git d’un montage novateur entre deux plexi avec sur l’un d’entre eux une peinture de grande taille représentant un poisson imaginaire, sorte de chimère entre un mérou et un piranha. J’ai toujours apprécié les bleus utilisés par Gérard, jamais agressif, il utilise avec talent la transparence pour nous suggérer la puissance de ce monstre des mers. A la fois serein, mais incontestablement dangereux. Je suis heureux d’avoir acquis cette peinture, car il me manquait un animal appartenant au bestiaire de l’artiste. J’attendais de trouver une œuvre que l’on peut clairement épingler à ses œuvres Visionnaires. Voilà qui est fait !

Di-Maccio

Di-Maccio

Charger d'autres articles liés
  • Di-Maccio Vente du 29 MARS

    Deux superbes œuvres ont été vendu à Nantes en Salle des ventes le 29 Mars 2022. Deux huil…
  • La PIETA selon Peter Gric

    Comment ne pas écrire un article sur une oeuvre aussi fabuleuse que la PIETA interprétée p…
  • Décès de Jean Marie Gasteuil

    Nous sommes attristés par la terrible nouvelle du décès de Jean Marie Gasteuil. Autodidact…
Charger d'autres écrits par Jerome TREYER
  • Di-Maccio Vente du 29 MARS

    Deux superbes œuvres ont été vendu à Nantes en Salle des ventes le 29 Mars 2022. Deux huil…
  • La PIETA selon Peter Gric

    Comment ne pas écrire un article sur une oeuvre aussi fabuleuse que la PIETA interprétée p…
  • Décès de Jean Marie Gasteuil

    Nous sommes attristés par la terrible nouvelle du décès de Jean Marie Gasteuil. Autodidact…
Charger d'autres écrits dans ART Visionnaire

Un commentaire

  1. arthurleursalberto

    17 avril, 2020 à 22:31

    Simplement étonnant !!! Particulièrement captivant.

    Dernière publication sur Arthurleursalberto : L'âme de Betty

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Nouveautés Collection : Gérard Di-Maccio

Un fait est : plus les années passent et plus je suis addict aux oeuvres de Gérard. Commen…