Dans la série nommées « les intemporelles », Gérard avait réalisé une série de Portraits pour une exposition Parisienne. Ce nouveau rendez-vous confirmera, comme toujours, le gout de Gérard pour les femmes, sa principale source d’inspiration (et finalement en peinture, quoi de plus inspirant? A cette occasion, les portraits sont d’une grande douceur et d’une transparence incroyable. Et surtout, on peut y noter un virage définitif capital :les regards autrefois absents, pour mieux en souligner l’intensité, sont maintenant bien présents et quasi hypnotiques.
Voici l’oeuvre acquise courant 2014.
Di Maccio Portrait

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Jerome TREYER
Charger d'autres écrits dans ART Visionnaire

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Nouveauté Collection : Klaus Dietrich

J’ai le plaisir de vous présenter une oeuvre que j’ai eu la chance de pouvoir …