Remercions, un réseau social bien connu, qui nous a permi de rentrer en contact avec ce peintre de génie. Lors de l’une de ses publications, nous avons littéralement eu un choc en découvrant une nouvelle série nommée « Gynoid ». Le peintre a en effet pour habitude de débuter ses thèmes, qu’il décline ensuite en une série de sept à huit réalisations maximum. Lorsque Gynoid est apparue sur la toile, nous avons proposé d’en acquérir cette première réalisation. L’ors d’un précédent j’adooooore, j’ai eu l’occasion de vous écrire tout le bien que je pensais de ce jeune peintre. On retrouve dans Gynoid, cette notion de gigantisme, on note tout de suite cette perspective étonnante qui confère à cette créature : force, noblesse, érotisme et pouvoir.

Pour l’anecdote, un collectionneur allemand a souhaité se positionner sur cette peinture qui n’était donc plus disponible et pour contenter cet amateur, Peter Gric a donc réalisé « Gynoid IV » qui conserve le même esprit. Sur ce fait, Peter nous a sympatiquement offert une litho de cette quatrième réalisation ainsi que son ouvrage retraçant la première décennie de ces oeuvres visionnaires.

Pour les amateurs, son site reste le même : http://www.gric.at/

Et voici l’oeuvre acquise Gynoid, suivi de Gynoid IV et de reconfiguration VII que j’affectionne particulièrement.

petergricgynoid.jpg

petergricgynoidiv.jpg

petergricreconfigurationvi.jpg

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Jerome TREYER
Charger d'autres écrits dans ART Visionnaire

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Gérard et Peter en grande forme

Bonsoir, Je ne résiste pas de vous montrer deux réalisations en droite ligne avec le talen…