• Accueil
  • > Archives pour juillet 2011

Archives

Archive pour juillet 2011

nouveauté Collection : Jean Marie GASTEUIL

Pour en avoir déjà parlé lors d’un précédent j’adoooore, nous avons eu l’occasion d’acquérir trois oeuvres de ce peintre discret mais d’un réel talent dans la finesse de ces réalisations. Ce qui nous a attiré dans ces trois oeuvres, ce sont incontestablement le caractère fantastique de celles-ci, mais surtout cette tendresse dans le traitement des sujets. Je retrouve chez Jean Marie Gasteuil, une certaine similitude avec Jean Bailly et Gil Bruvel, on se retrouve dans la féerie de notre enfance, des ambiances à la Lewis Carroll, cette douce impression d’Alice aux pays des merveilles version Tim Burton. On s’y sent bien.

Nous avons acquis ces trois huiles lors de la dispersion de la collection Diane de Wurtemberg (Diane de France), chez Millon et Associés. Voici donc ces trois petites merveilles :

dsc00064.jpg

dsc00069.jpg

dsc00065.jpg



Picasso : Peintre, Fantaisiste ou Commerçant génial ?

Lors de notre rencontre avec Gérard Di-Maccio, nous avons eu l’occasion de partager à propos de Picasso et surtout de son oeuvre. Pour ma part et au risque d’en choquer plus d’un, je n’ai trouvé qu’une seule qualité à Picasso, celle d’avoir créer un mouvement, une originalité, certes, mais cela mérite t-il un succès mondial avec les records que nous connaissons. Non évidemment.

Mais il faut bien continuer d’alimenter le marché Premium de l’Art et quelle meilleure publicité qu’une liste de records battus outrageusement lors des ventes annuelles des grandes maisons.

Pour en revenir à Picasso, techniquement et esthétiquement, c’est à mon sens très pauvre, voici pour s’en convaincre un extrait d’une lettre célèbre de Picasso à son ami Papini. C’est simplement édifiant ! Quelle regard sur soi et sur le monde qui l’entourait.

« Du moment que l’art n’est plus l’aliment qui nourrit les meilleurs, l’artiste peu exercer son talent en toutes les tentations de nouvelles formules, en tous les caprices de la fantaisie, en tous les expédiants du charlatanisme intellectuel. Dans l’art, le peuple ne cherche plus consolation et exaltation, mais les raffinés, les riches, les oisifs, les distillateurs de quintessence cherchent le nouveau, l’étrange, l’original, l’extravagant, le scandaleux. Et moi-même, depuis le cubisme et au-delà, j’ai contenté ces maîtres et ces critiques, avec toutes les bizarreries changeantes qui me sont passées en tête et moins ils comprenaient et plus ils m’admiraient. A force de m’amuser à tous ces jeux, à toutes ces fariboles, à tous ces casses-têtes, rébus et arabesques, je suis devenu célèbre et très rapidement. Et la célébrité signifie pour un peintre : ventes, gains, fortune, richesse. Et, aujourd’hui, comme vous le savez, je suis célèbre, je suis riche. Mais quand je suis seul et seul avec moi-même, je n’ai pas le courage de me considérer comme un artiste dans le sens grand et antique du mot. Ce furent de grands peintres que Giotto, le Titien, Rembrant et Goya. Je suis seulement un amuseur public qui a compris son temps et épuisé le mieux qu’il a pu l’imbécillité, la vanité, la cupidité de ses contemporains. C’est une amère confession que la mienne mais elle a le mérite d’être sincère »

Quelle lucidité ! Mais pour tout dire je suis peiné de savoir qu’à la fin de sa vie, il a dû finalement regretté amèrement de n’avoir qu’un petit talent artistique essentiellement visible dans ses premières oeuvres académiques. J’espère que de là ou il est, il peut apprécier les oeuvres des Di-Maccio, Beksinski, Gric, De Barros, Tiunine…. et tant d’autres qui eux ont su toucher leurs contemporains plutôt que de chercher à les comprendre pour en tirer un profit bien amère.

pablopicasso.jpg



Nouveauté Collection : Christophe Vacher

Jeune artiste peintre-illustrateur émigré aux États Unis, Christophe Vacher est surtout reconnu pour son activité principale qui consiste à animer des équipes chez Disney et Pixar en tant que Directeur artistique. En parallèle, il use de son talent pour réaliser des oeuvres ancrée dans le mouvement fantastique. Il admire les Visionnaires Français, Beksinski, Ugarte et d’autres encore. Voici peut être ce qui explique pourquoi, il nous semblait important d’acquérir l’une de ses réalisations. Ses peintures et dessins sont essentiellement disponibles via deux galeries : la « Kaleidoscope Gallery » (http://www.kgallery.com/) et la fameuse  » Chalk Farm Gallery », bien connue des amateurs d’art Fantastique (http://www.chalkfarmgallery.com). Ses peintures sont teintées de Romantisme lorsqu’il s’agit de représenter des princesses drapées de magnifiques robes et on trouve également dans ses travaux les prémisses nécessaires au titre de peintre visionnaire avec des oeuvres représentants des architectures pour transporter les amateurs que nous sommes dans un monde de rêves.

 

Voici le site ou vous pourrez admirer les oeuvres personnelles de Christophe Vacher : http://vacher.squarespace.com/

Et voici le dessin au crayon que nous avons acquis et qui revient juste de revêtir son écrin de velours noir dans on cadre doré. Dimension A4

christophevacher.jpg

dtailcvacher.jpg

christophevacher3.jpg

christophevacher4.jpg

christophevacher2.jpg

christophevacher1.jpg