• Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Archives

Archive pour janvier 2011

nouveauté Collection : Gérard Di-Maccio (2)

Voici donc, la seconde oeuvre de Gérard Di-Maccio que j’ai eu la chance d’acquérir il y a peu de temps, il m’en restera donc une dernière à vous présenter lors d’un prochain article.

J’ai tout de suite été  emballé par ce pastel de très grande dimension 100 *150 cm.

C’est une nouvelle oeuvre que je qualifie » d’oeuvre de force  » dans le sens où l’on ressent instantanément cette puissance qui émane du corps de cet être fabuleux. La technique est parfaite et l’entrave réalisée sur ces cordes force le corps à cette souffrance qui culmine sur le visage ce cette « femme » magnifiquement belle. Le spectateur ne peut qu’imaginer le parcours de cette « femme » pour se retrouver attacher de la sorte. Il s’agit également d’une oeuvre de force dans le sens où la musculature est puissante (fessier, mains…) et pour autant, ce n’est visiblement pas suffisant pour qu’elle puisse se libérer. Ce pastel peut déranger au premier regard et c’est tout l’intéret et la magie de ce peintre.

Ce pastel a fait parti de l’exposition qui a fait le tour du Japon en 1992, il est repris dans l’ouvrage édité par Asahi Shimbun (page 108). C’est un immense plaisir que de pouvoir contempler tous les jours une telle oeuvre.

 En voici donc une image et quelques points précis que je vous laisse apprécier (certaines photos avec flash):

dimaccionoeudspastel150x99large1.jpg

dsc03854.jpg

dsc03856.jpg

dsc03850.jpg

32581dscf2698.jpg



j’adoooooooore : ROLAND CAT

Bonsoir,

Comme convenu lors de mon dernier article. Je vous propose quelques illustrations des travaux de Roland Cat. Pour mieux découvrir cet artiste, j’ai acquis sur le net un très bel ouvrage édité aux éditions Natiris et préfacé par François Nourissier, membre de l’académie Goncourt.

Incontestablement, Roland Cat fait parti des Visionnaires. techniquement, cela semble parfait, la lumière est souvent diffuse et les détails surprenants de précision. C’est assurément un précurseur dans le domaine de la peinture environnementale. Ses oeuvres sont inquiétantes, on ressent une certaine lourdeur, une pesanteur des objets, les ambiances sont étrangement post-apocalyptique. Il focalise notre attention sur un élément clef qui nous précise que l’homme a disparu ou va disparaître. La nature reprend ses droits et Roland Cat nous montre les désastres de notre civilisation.

J’ai un gros faible pour ses oeuvres sous marines. Quelle imagination !

 Voici donc quelques illustrations trouvées sur le Net.

cat1.jpg

rolandcat.gif

rolandcat2.jpg

 



nouveauté Collection : Gérard Di-Maccio

Gérard Di-Maccio est sans conteste, l’un des peintres majeurs de ce siècle.

Il y a dans son travail des oeuvres que je qualifierais « d’oeuvres de forces », facilement identifiables, elles se distinguent par un sentiment de puissance poétique. Dans une totale harmonie de teintes, elles vous giflent par leur sincérité, Gérard Di-maccio a t-il eu le privilège de traverser les époques, d’atteindre des siècles inconnus ?

 Gérard Di-Maccio nous restituent fidèlement les images de ces voyages, ces moments et mouvements que lui seul à su saisir avec autant de justesse.

 J’ai la chance d’avoir acquis l’une de ces « oeuvres de forces », bien connu des amateurs, il s’agit du premier triptyque  peint par G. Di-Maccio (un second immense ayant été réalisé par la suite), certains le titre comme la crucifixion, bien que l’artiste n’ai jamais titré ces oeuvres. J’ai l’immense plaisir d’avoir acquis cette oeuvre auprès d’un des collectionneurs, sans aucun doute, des plus importants en France pour ce qui est de l’Art Visionnaire. Il s’est séparé de trois de ces oeuvres à mon profit pour se concentrer sur un artiste clé de ce mouvement : Roland Cat (dont je ne manquerais pas de m’intéresser prochainement dans ce blog).

Cette oeuvre a pour le moins beaucoup voyagé, elle a été présenté en 1988 lors de la première exposition personnelle de G. Di-Maccio organisée par Asahi Shimbun, au Japon (les cachets de transport étant conservés au dos du triptyque), et dans bon nombre de pays et autres villes de France.

 Elle est reproduite dans l’ouvrage édité par la gallerie Ra en 1983 et dans l’ouvrage édité suite à l’exposition du peintre au Japon.

Et comme une oeuvre appartient à celui qui la regarde, la voici :

A bientôt

Dimension 80*120cm HSP

dimacciotriptyquehsp85x120large1.jpg



Nouveauté Collection : Patrick de Puysegur

Une nouvelle fois, je me suis laissé tenter en salle des ventes de Toulouse par une oeuvre du mouvement « Onirique ». Cette HST de belle dimension (1m*1m) est l’oeuvre de Patrick de Puysegur, intitulé « le sommeil de l’ange ». C’est une toile d’une grande poésie s’y on s’y attarde un peu. Les oeuvres de Patrick de Puysegur me font penser à Odile de Schwilgué, les drapés, les couleurs…Une belle émotion de tendresse

Un artiste à découvrir sur son site : http://www.depuysegur.com/galeries.html

Patrick de Puysegur